Appelez nous au 09 69 32 66 23, du lundi au vendredi de 9h à 12h et 14h à 16h

Comment agir face à la dénutrition ?

La picorée - contre la dénutrition
05/06/2024 Bastide Le Confort Médical
La dénutrition est une problématique de santé publique majeure qui touche 2 à 5 millions de personnes en France. Pourtant, celle-ci est encore méconnue du grand public et sa prise en charge reste incomplète. Mais qu’est-ce que la dénutrition ? Qui est concerné ? Comment agir ?

Qu’est ce que la dénutrition ?

La dénutrition est un état pathologique dû à des apports nutritionnels trop faibles par rapport aux besoins de l’organisme. Celle-ci peut être due à :
  • Une insuffisance des apports alimentaires
  • Une augmentation des besoins liée à une hausse des dépenses énergétiques
  • Une association des deux
La dénutrition protéino-énergétique résulte de carences en protéines et en énergie (Haute Autorité de Santé – HAS).

En France, la dénutrition touche 2 à 5 millions de personnes. Bien qu’elle soit souvent associée à la personne âgée, elle concerne en réalité tous les âges. Les plus touchées sont les personnes hospitalisées, en perte d’autonomie (causée par l’âge ou un handicap par exemple) ou souffrant d’une maladie chronique (cancer par exemple) (Collectif de lutte contre la dénutrition).

chiffres clés dénutrition

Quelles sont les situations à risque de dénutrition ?

Les situations à risque de dénutrition sont nombreuses, en lien avec l’âge (personnes âgées) ou sans lien avec l’âge : maladies (cancer, maladies chroniques, maladies neurologiques, risques pycho-sociaux,...). La HAS propose la liste suivante :

situations à risques dénutrition


Quels sont les premiers signes d’alerte de la dénutrition ?

Les principaux signes d’alerte de la dénutrition sont :
  • Un refus de manger/et ou de boire
  • Une diminution des quantités mangées et/ou bues
  • Une perte visible de poids
  • Une fatigue inhabituelle
  • Une perte de goût, des nausées, des difficultés à mâcher ou à avaler, des effets secondaires lors de traitements anti-cancéreux… (HAS).

Quelles sont les conséquences de la dénutrition ?

La dénutrition a de nombreuses conséquences physiques. Elle peut conduire à une dégradation de l’état général du patient du fait d’une importante perte de graisse et surtout de muscles. L’organisme ne parvient alors plus à fonctionner normalement (muscles, défenses immunitaires, cicatrisation…).

La dénutrition X4 la durée d’hospitalisation, le risque de chutes et la mortalité.

La spirale de la dénutrition est une représentation souvent utilisée pour décrire les conséquences de la dénutrition :
la spirale de la dénutrition

La dénutrition a également des conséquences psychologiques : baisse de moral, isolement social…

Il est essentiel de prévenir la dénutrition car plus elle sera prise en charge tôt, moins ses conséquences seront graves !

Quelles sont les astuces pour prévenir la dénutrition ?

Plusieurs astuces permettent de prévenir la dénutrition comme :
  • Adopter une alimentation équilibrée, tout en se faisant plaisir
  • Favoriser les petites portions, les belles présentations et compléter si besoin les repas avec des collations énergétiques et protéinées
  • Surveiller son poids régulièrement
  • Maintenir une activité physique régulière (marche, jardinage, yoga, vélo…)
  • Soigner son hygiène bucco-dentaire

Quelles sont les solutions nutritionnelles pour la prise en charge de la dénutrition ?


Il existe 4 outils de prise en charge nutritionnelle de la dénutrition.

En cas de risque de dénutrition ou de dénutrition modérée, 2 outils de nutrition orale sont utilisés :
  • En première intention, un enrichissement de l’alimentation est préconisé, avec des ingrédients tels que de la crème, du beurre, du fromage râpé…
  • En parallèle, ou en cas d’échec de la première solution, les Compléments Nutritionnels Oraux (CNO) sont intégrés lors de collations entre les repas. Ce sont des produits prêt-à-l’emploi avec le statut de Denrées Alimentaires Destinées à des Fins Médicales Spéciales (DADFMS) qui présentent l’avantage de fournir, dans un faible volume, un apport calorique et protéique important (SFNCM).

Si l’alimentation par voie orale ne permet pas de stabiliser l’état nutritionnel du patient, et que la dénutrition s’aggrave (dénutrition modérée qui s’aggrave ou dénutrition sévère), 2 outils de nutrition artificielle entrent en jeu :
  • En première intention, un passage en nutrition entérale est effectué (sonde placée dans l’estomac ou l’intestin grêle)
  • En cas d’échec de la nutrition entérale, ou si le tube digestif du patient n’est pas fonctionnel, la nutrition parentérale est mise en place (apport de nutriments par voie intraveineuse).

stratégie prise en charge de la dénutrition


Que faire si je pense être concerné.e par la dénutrition ?

Consultez rapidement votre médecin ou diététicien pour enrichir et adapter votre alimentation !

Comment Bastide Le Confort Médical et ses partenaires contribuent-ils à la lutte contre la dénutrition ?

Le retour du patient à domicile après une hospitalisation nécessite parfois une continuité des traitements par perfusion et/ou nutrition artificielle. Dans le respect de la prescription médicale, les équipes Bastide Médical vous accompagnent dans chacune des étapes de la prestation, elles s’engagent à vos côtés, avec pour objectif principal le bien être du patient.

En savoir plus sur notre direction Nutrition Perfusion : cliquez ici.

Dans une logique de prise en charge globale du patient à risque de dénutrition, les équipes de Bastide Le Confort Médical sont également mobilisées à domicile pour assurer le confort et la sécurité des personnes âgées ou en situation de handicap, ou plus largement les personnes en perte d’autonomie : prévention des risques de chutes, escarres, …

Connaissez-vous La Picorée ?


Bastide Le Confort Médical s’est associé avec la jeune entreprise innovante La Picorée afin d’améliorer la prise en charge globale de la dénutrition à domicile.

La Picorée est une jeune entreprise montpelliéraine engagée dans la lutte contre la dénutrition via une offre de Compléments Nutritionnels Oraux (CNO) performants sur le plan nutritionnel, gourmands et naturels.

Sa première gamme de produits, Les P’tits Pep’s, sont des mini-cakes hyperprotéinés et hyperénergétiques, qui se présentent sous un format bouchée “à picorer”, et avec une texture fondante facile à mâcher et à avaler.