Appelez nous au 09 69 32 66 23, du lundi au vendredi de 9h à 12h et 14h à 16h

Comment choisir son thermomètre auriculaire ?

Comment choisir son thermomètre auriculaire ?
14/03/2023 Bastide Le Confort Médical

Quelle que soit la période ou la saison, l'organisme n'est pas à l'abri d'infections virales ou bactériennes pouvant générer divers symptômes, dont l'apparition de fièvre. La fièvre se manifeste par une élévation inhabituelle de la température du corps. Elle est le signe que l'organisme réagit et se bat contre une infection ou une inflammation. Ainsi, mesurer la température corporelle en cas de fièvre est un bon moyen d'évaluer l'intensité de la maladie et de surveiller son évolution.

Pour ce faire, l'utilisation d'un thermomètre médical est préconisée. Ce dernier peut être utilisé en cabinet médical par un praticien, mais également à domicile. Il offre ainsi le confort de pouvoir surveiller sa température corporelle à la maison.

Quels sont les différents types de thermomètres médicaux ?

Le thermomètre médical peut se présenter sous différentes formes, selon le type de technologie associée. Il existe en effet plusieurs sortes de thermomètres :

  • Le thermomètre médical classique, pouvant être utilisée par voie rectale, axillaire ou buccale ;
  • Le thermomètre frontal ;
  • Le thermomètre auriculaire.

Parmi ces catégories, on distingue également les thermomètres analogiques (anciens thermomètres fonctionnant avec un liquide), les thermomètres électroniques (modèle digital, venu remplacer le thermomètre analogique) ou encore les thermomètres sans contact (les plus récents, permettant une prise de température frontale à une distance de quelques centimètres). Les thermomètres auriculaires modernes font partie de la catégorie des thermomètres électroniques.

Qu'est-ce qu'un thermomètre auriculaire ?

Le thermomètre auriculaire, aussi appelé thermomètre tympanique ou thermomètre à oreille, sert à mesurer la température corporelle d'un patient via son conduit auditif. La température de la membrane du tympan est en effet très proche de la température de l'intérieur du corps, ce qui permet de détecter rapidement et de façon fiable une fièvre.

Pour ce faire, le thermomètre auriculaire possède un embout fin qui s'introduit dans l'oreille. Cet embout est généralement à usage unique pour des questions d'hygiène. L'appareil possède aussi un écran numérique, généralement un écran LCD, sur lequel s'affiche le résultat en seulement quelques secondes. Ce type de thermomètre médical est en effet particulièrement rapide. Il est facile à utiliser et donne des résultats précis. Il a également l'avantage d'être peu intrusif et très hygiénique. Il est ainsi l'un des thermomètres les plus utilisés de nos jours en cabinet médical.

Comment le thermomètre auriculaire mesure-t-il la température corporelle ?

Le thermomètre auriculaire fonctionne grâce à un système de lecture infrarouge. Son embout est équipé d'une sonde capable de mesurer l'énergie infrarouge, et donc la température, émise par la membrane tympanique et les tissus qui l'entourent. Une fois introduit dans le conduit auditif, l'embout capte automatiquement l'énergie des rayons infrarouges émis par la membrane du tympan. Il effectue alors plusieurs mesures extrêmement rapides et retient la température la plus haute. Une fois la mesure stabilisée, l'appareil émet un signal sonore pour indiquer à l'utilisateur que la valeur mesurée est affichée sur l'écran. La température indiquée par le thermomètre auriculaire offre une grande précision. Une marge d'erreur de 0,6 à 0,8°C de moins que la température corporelle réelle est toutefois possible.

Comment utiliser un thermomètre auriculaire ?

Pour prendre la température corporelle d'un malade à l'aide d'un thermomètre auriculaire, il suffit de placer délicatement l'embout de l'appareil dans son conduit auditif, puis d'appuyer sur le bouton pour lancer la prise de mesure. Lorsque l'appareil sonne, il peut être retiré de l'oreille et le résultat peut être lu immédiatement.

L'embout du thermomètre doit bien entendu avoir été nettoyé et désinfecté au préalable ou remplacé par un embout neuf s'il s'agit d'un thermomètre à embouts jetables. Si vous vous demandez quel thermomètre choisir pour une mesure fiable, il est conseillé d'opter pour un modèle à embouts à usage unique, plus hygiénique et offrant de meilleurs résultats.

Pour assurer la fiabilité de la mesure avec un thermomètre auriculaire, il existe également une astuce. Il est en effet préconisé de tirer au préalable l'oreille vers le haut afin d'orienter le conduit auditif de façon optimale, avant d'y glisser l'embout. Ce geste permettra de rendre le résultat aussi précis que possible. Ce geste est particulièrement recommandé lorsque l'on souhaite mesurer la température d'un nourrisson ou d'un jeune enfant, dont le conduit auditif est très étroit.

Quelles sont les précautions à prendre avec un thermomètre auriculaire ?

Une mauvaise position de l'embout, un embout sale ou une obstruction du conduit peuvent conduire à des erreurs de résultats. Dans ces mauvaises conditions de mesure, il est alors possible de ne pas détecter de fièvre et de passer à côté d'une infection pourtant bel et bien présente.

Pour que le thermomètre tympanique donne une mesure exacte, il est donc important de s'assurer que rien n'obstrue l'accès de l'embout à l'intérieur du conduit auditif, comme un bouchon de cérumen par exemple.

Si l'embout est froid, le résultat risque également d'être faussé. Pour plus de précision, il est conseillé d'effectuer 2 à 3 mesures successives qui permettent de s'assurer de la constance de la température affichée par l'appareil. Il est aussi tout à fait possible de mesurer consécutivement la température dans les deux oreilles. Toutefois, lorsqu'un suivi de température doit être fait sur plusieurs heures ou plusieurs jours, la mesure doit être faite sur la même oreille.

En cas de doute sur le résultat obtenu avec le thermomètre auriculaire, l'utilisation d'un thermomètre classique par voie rectale est recommandée pour confirmer la mesure.

Chez les jeunes enfants de moins de 2 ans, une correction est à appliquer sur la mesure obtenue avec le thermomètre auriculaire afin d'obtenir une donnée fiable de la température corporelle. En effet, la définition de la fièvre varie selon l'âge du patient. Ainsi, une température normale chez un enfant de 3 ans peut correspondre à une fièvre chez un nouveau-né. De ce fait, certains modèles de thermomètres auriculaires permettent de choisir manuellement la tranche d'âge de l'enfant avant la prise de mesure.

Enfin, il est important de savoir qu'en cas d'otite ou de douleur auriculaire, le thermomètre tympanique ne doit pas être utilisé.

Quels sont les avantages du thermomètre auriculaire ?

Si vous vous demandez quel thermomètre choisir pour un usage personnel ou professionnel, le thermomètre auriculaire est donc un très bon choix puisqu'il offre l'avantage de :

  • La précision ;
  • La rapidité ;
  • L'hygiène ;
  • La facilité d'utilisation.

Le thermomètre tympanique fait, en effet, partie des thermomètres les plus fiables, notamment, car la zone du tympan est à une température très proche de la chaleur corporelle interne. Cet appareil offre alors des mesures de température précises lorsqu'il est utilisé dans les bonnes conditions. De plus, la prise de mesure avec un thermomètre auriculaire n'est gênée ni par la respiration ni par la transpiration, à l'inverse d'un thermomètre à usage axillaire, buccal ou frontal par exemple.

Les valeurs obtenues avec le thermomètre d'oreille permettent par conséquent de suivre avec fiabilité et précision la température du patient.

Le thermomètre auriculaire a également l'avantage d'être rapide, avec un résultat qui s'affiche en quelques secondes seulement après la mise en place de l'embout dans l'oreille. Ce type de thermomètre médical représente ainsi un confort non négligeable pour diagnostiquer rapidement une fièvre et perdre le minimum de temps lorsque l'on se sent malade.

En plus d'être hygiénique grâce aux embouts jetables, le thermomètre d'oreille est également peu intrusif. Autant pour le praticien que pour le parent souhaitant prendre la température de son enfant, ce type de thermomètre facilite ainsi la prise de mesure par rapport à un thermomètre classique par voie buccale ou rectale par exemple.

Quel thermomètre choisir ?

Pour bien choisir votre thermomètre auriculaire, plusieurs critères sont à prendre en compte.

Selon que vous soyez un praticien cherchant un appareil à usage professionnel, ou un particulier souhaitant s'équiper d'un thermomètre pour détecter la fièvre à domicile, vos exigences ne seront pas les mêmes.

Les particuliers se tourneront davantage vers des appareils fiables, mais offrant une grande simplicité d'utilisation pour une utilisation et une lecture du résultat sans contrainte. Il est par ailleurs conseillé d'opter pour un modèle d'une marque reconnue dans le domaine de l'équipement médical.

Les critères de sélection de votre thermomètre auriculaire doivent dans tous les cas concerner en priorité :

  • L'ergonomie de l'appareil et sa facilité de manipulation ;
  • Le degré de précision du résultat ;
  • Le niveau d'hygiène (embouts jetables ou non) ;
  • La longévité de l'appareil.

Enfin, pour trouver le thermomètre auriculaire qu'il vous faut, basez-vous également sur ses caractéristiques secondaires telles que la mémoire (nombre maximal de mesures enregistrées), l'indicateur sonore en cas de fièvre ou encore l'arrêt automatique. Selon vos besoins, vous trouverez également des thermomètres auriculaires fonctionnant avec des piles ou avec des batteries rechargeables.