Contactez-nous au 09 69 32 66 23, du lundi au vendredi de 9h à 12h et 14h à 17h

Connaître les différents types de cannes de marche

Cannes de marche
14/02/2023 Bastide Le Confort Médical

Destinée à permettre les déplacements en présence d’un trouble de la marche ou d’une altération de l’équilibre, la canne de marche permet aux personnes fragilisées de pouvoir conserver leur autonomie. Disponible sous plusieurs formes, il n’est pas toujours simple de déterminer le modèle qui vous correspond. Quels sont les critères à prendre en compte afin de faire le bon choix et trouver la canne de marche qui correspond à vos besoins et vos attentes ?

Quels sont les différents types de cannes de marches disponibles ?

Destinées en première intention aux personnes âgées, les cannes de marche viennent également en aide aux personnes en situation de handicap atteintes d’une altération de la marche. Ce dispositif médical apporte stabilité et sécurité au cours des déplacements, et peut aussi être d’une aide précieuse après un traumatisme ou une opération, pendant toute la durée de la période de rééducation. Différents modèles de cannes sont disponibles.

La canne simple

Généralement faite de bois ou d’aluminium, il s’agit du type de canne le plus répandu. Dotée d’un pied unique, elle offre un appui et un soutien fermes. Destinée à rendre les déplacements plus sûrs ou à soulager une jambe douloureuse, elle n’est pas indiquée pour supporter tout le poids du corps, en cas de fracture par exemple.

La canne tripode ou quadripode

Les 3 ou 4 pieds de ce type de cannes limitent les risques de glissement et offrent une stabilité et une sécurité accrues, d’autant plus si les pieds sont écartés. L’inconvénient majeur de cette canne est son encombrement. L’hémiplégie est l’une des indications pour ce type de cannes.

La béquille ou canne anglaise

Ce type de canne de marche présente l’avantage d’offrir un double appui, un au niveau de la main, l’autre au niveau de l’avant-bras, donc une prise plus forte. La canne anglaise peut supporter tout le poids du corps, et peut convenir en présence d’un membre cassé. Il faut cependant veiller à ce que la poignée se situe à hauteur de hanche, lorsque le coude est fléchi.

La canne à appui antébrachial

Tout comme la béquille, ce type de canne de marche présente l’avantage de soutenir la totalité de l’avant-bras, tout en maintenant le coude libre et mobile, préservant ainsi mains, poignets et épaules.

La béquille axillaire

Plus rares, les béquilles axillaires offrent, comme leur nom l’indique, un appui sous les aisselles et sont particulièrement indiquées pour les personnes souffrant des coudes et des poignets.

Différents types de cannes de marche : quels sont les éléments à prendre en compte ?

Le type de canne ne détermine pas tout. Vous devez également être attentif à d’autres éléments constitutifs de votre canne.

Le fût

Le terme de fût désigne le tube de la canne, et ses différentes caractéristiques sont à considérer lors de votre choix. Il existe plusieurs types de fûts :

  • Le fût fixe : qui détermine de façon fixe la hauteur de votre canne. Il est donc essentiel de le choisir d’emblée à la bonne hauteur ;
  • Le fût réglable : parsemé de petits orifices, la hauteur du fût se règle au moyen de plusieurs ergots, espacés de 2,5 cm ;
  • Le fût rétractable ou télescopique : une bague de serrage offre la possibilité de régler au millimètre près la hauteur qui vous correspond. Nous vous recommandons de vérifier régulièrement que le réglage ne s’est pas modifié. Le principal avantage de ce type de tube est le gain de place ;
  • Le fût pliable : pratique et discret, le fût pliable peut être utilisé au quotidien. La canne se range ainsi facilement dans un sac, et se déplie rapidement.

La poignée

Le choix de la poignée d’une canne de marche est un élément très important à considérer. Outre l’aspect esthétique, la poignée détermine une prise en main correcte de votre dispositif. Correctement choisi, il vous préviendra des risques de douleurs articulaires ou musculaires :

  • En T : ce type de poignée est le plus classique. Il assure une bonne prise en main et un bon appui. La paume s’appuie sur la partie arrière de la poignée, plus longue que la partie avant ;
  • En équerre : ce type de poignée, réservé aux besoins de maintien légers, ne dépasse presque pas vers l’avant et nécessite un effort plus important pour soulever la canne ;
  • Pour un besoin d’appui léger, la poignée crosse forme un arc de cercle et offre une adaptation confortable à la paume de la main. Elle n’est pas conseillée en cas de surpoids, de rhumatismes ou d’arthrites, car la main peut glisser ;
  • La poignée Derby : très polyvalente, la poignée Derby évite à la main de glisser vers l’avant comme vers l’arrière. Réservée aux maintiens et aux appuis légers, elle s’adapte indifféremment à chacune des deux mains.

L’embout

Traditionnellement fait de caoutchouc, l’embout de votre canne de marche se doit d’être antidérapant pour assurer votre sécurité. Sa taille détermine sa stabilité. Il est important de surveiller régulièrement son niveau d’usure afin de pouvoir le changer à temps. Nous vous conseillons d’en avoir un d’avance pour pouvoir le remplacer dès qu’il commence à s’user. La majorité des cannes de marche peut recevoir les embouts universels, il faut juste s’assurer que le diamètre corresponde. Certains embouts disposent de caractéristiques particulières, comme des crampons spéciaux en présence de verglas.

Différents types de cannes de marche : comment choisir celle qui vous convient ?

Après avoir étudié et comparé les différents éléments constituant votre canne de marche, il reste à déterminer celle qui vous correspond personnellement.

La hauteur de la canne

Qu’il s’agisse d’une canne à hauteur fixe ou d’une canne réglable, sa hauteur doit correspondre à votre taille, car elle conditionne le confort et la fluidité de vos déplacements. Si la hauteur de votre canne de marche est inadaptée, elle vous expose à un risque de chute. Si vous optez pour une taille de canne trop courte, vous serez obligé de vous pencher, ce qui provoquera maux de dos et douleurs articulaires. Si la taille de votre canne est trop haute, vous serez alors tenu de l’utiliser de biais, et risquerez de vous accrocher. 

Pour vous conforter dans votre choix, vous pouvez de plus utiliser l’un de ces repères : votre canne doit arriver au niveau de votre col du fémur ou à hauteur du poignet lorsque vous vous tenez debout, bras tendu vers le bas.

La correspondance taille de la canne de marche/poids

Sauf indications particulières, les cannes de marche sont généralement indiquées pour les personnes pesant moins de 100 kg. Les personnes dont le poids est supérieur peuvent se tourner vers des cannes supportant jusqu’à 120 kg, voire plus. Votre médecin ou votre physiothérapeute sont à même de vous guider dans votre choix si vous hésitez.