Les fuites urinaires féminines

07/02/2019
Les fuites urinaires peuvent touchées les femmes de tous âges. Celles-ci surviennent à différents moments de la vie pendant une grossesse ou après un accouchement par exemple.

Avec l’âge, les risques de troubles urinaires augmente. Selon des études scientifiques, l’incontinence urinaire toucherait environs 40% des femmes dont les plus impactées auraient plus de 50 ans.

Le système urinaire féminin

Le système urinaire féminin est, à quelques détails près, similaire à celui de l’homme. En effet, les reins dont la forme fait penser à des haricots, sont au nombre de deux et servent à filtrer le sang et à rejeter les impuretés. Ils participent ainsi à la régulation de la pression sanguine, à l’élimination des toxines et à l’évacuation d’un liquide appelé urine. Cette urine transite dans la vessie en passant par les uretères qui sont deux petits canaux fins et étroits. La vessie peut contenir jusqu’à 50 cl d’urine. Enfin l’urètre est le conduit qui permet l’expulsion de l’urine hors du corps. Le sphincter, quant à lui, sert de clapet, qui ouvre et ferme le chemin vers l’orifice urétral en se contractant ou en se dilatant.

Les causes naturelles d’incontinence chez la femme

Les femmes sont plus touchées que les hommes par les fuites urinaires tout d’abord à cause de leur morphologie. Leur sphincter est plus court que celui des hommes. On estime qu’il mesurerait environs 3 cm contre 12 cm pour celui des hommes. La grossesse et la ménopause sont également des raisons naturelles qui peuvent entrainer des fuites urinaires. Le plancher pelvien se relâche et les muscles du périnée s’affaiblissent de sorte à ne plus pouvoir retenir les écoulements en provenance de la vessie. 

L’incontinence dite d’effort entraine des fuites urinaires lors d’efforts physiques, d’éternuements, ou de rires intenses par exemple. C’est lié à une faiblesse musculaire causée par une grossesse, la ménopause, une opération, une constipation répétée, le tabac, l’obésité ou une forte activité sportive. 

L’incontinence urinaire d’urgence touche aussi bien les hommes que les femmes. Il s’agit d’une envie incontrôlée d’uriner même si la vessie n’est pas pleine. On parle d’hyperactivité de la vessie. On assimile cela à un trouble neurologique ou à des problèmes de santé chroniques.

Les solutions pour lutter contre l’incontinence

La première solution envisagée pour traiter les fuites urinaires sont une rééducation périnéale. Il existe plusieurs exercices à pratiquer seule au quotidien ou en présence d’un médecin. Si cela ne fonctionne pas, des interventions chirurgicales peuvent être envisagées.

Les protections féminines

Pour les troubles urinaires légers à modérés, les protections recommandées pour les femmes sont appelées « protections féminines légères ». Il peut s’agir de protection sous forme de serviettes hygiéniques ou bien de culottes absorbantes. Les deux modèles sont discrets et vous pouvez les porter sous vos vêtements en toutes circonstances.

Bastide le confort médical s'engage :
Inscrivez-vous à la newsletter
se désinscrire
Copyright © 2018 |Bastide Le Confort Médical |Mentions légales
L'article a bien été ajouté à votre panier
Que souhaitez-vous faire maintenant ?
Poursuivre la navigation