Bastide Le Confort Médical - Collecte des données

Nous tenons à ce que la manière dont nous et nos partenaires collectons et utilisons les données reste transparente pour que vous puissiez mieux garder le contrôle de vos informations personnelles.

Pour plus d'informations, consultez notre Déclaration de confidentialité. Informations collectées par nos partenaires Nous faisons appel aux partenaires suivants pour améliorer encore davantage votre confort global de navigation. Ces partenaires utilisent des cookies et d'autres méthodes pour vous relier à vos réseaux sociaux et mieux adapter la publicité à vos intérêts et préférences. Vous pouvez refuser la collecte de ces informations en désactivant les cases ci-dessous.

Statistiques de visite
Les cookies, identifiants de votre terminal ou autres informations peuvent être stockés ou consultés sur votre terminal pour les finalités qui vous sont présentées.
Amélioration de ciblage publicitaire partenaires
Des publicités personnalisées peuvent vous être présentées sur la base d’un profil créé sur vous.

Comment lire un tensiomètre ?

27/01/2022
Le tensiomètre électronique permet de surveiller sa tension artérielle facilement. En plus d'un suivi médical, il est possible d'en posséder un chez soi. En cas d’hypertension, c’est un réel confort de pouvoir effectuer ce geste à la maison. Mais comment lire correctement un tensiomètre ?

Comment se présente un tensiomètre ?

Il existe des tensiomètres manuels ou électroniques. Pour la prise de tension à domicile, il est préférable de se tourner vers un tensiomètre électronique. Il s’agit d’un moniteur entouré d’un brassard gonflable que l’on met autour du poignet ou autour du bras, selon les modèles. Le tensiomètre au poignet est plus facile à mettre en place, mais il faut savoir bien se positionner pour effectuer la mesure. Le tensiomètre au bras est quant à lui plus fiable, car il se situe plus proche du cœur. C’est d’ailleurs celui qui est le plus utilisé par les professionnels de santé.

Comprendre l’affichage d’un tensiomètre

Pouvoir mesurer sa tension artérielle à la maison est un véritable confort, mais encore faut-il comprendre toutes les indications du panneau d’affichage. Pour cela, suivez ce guide.

SYS – DIA : pression systolique et diastolique

Les deux premiers chiffres indiqués sur l’écran sont la tension systolique et la tension diastolique. Elles sont exprimées en millimètre de mercure :

  • La tension systolique mesure la pression dans les artères lorsque le cœur se contracte. Elle correspond à la tension maximale au moment où le sang est injecté par le cœur ;
  • La tension diastolique mesure la pression artérielle lorsque le cœur se relâche. Il s’agit de la pression minimale lorsque les artères se détendent en attendant qu’un nouveau flux sanguin arrive.

PULSE – PUL : le pouls et le rythme cardiaque

Le pouls est la fréquence cardiaque ou plus simplement le nombre de battements du cœur par minute. Le rythme cardiaque est variable, il dépend de votre état général. Le stress ou une infection peuvent être la cause d’une fréquence cardiaque élevée. Un pouls normal se situe entre 50 et 100 battements par minute. Grâce au tensiomètre, on peut mesurer le rythme cardiaque avec l’artère humérale ou avec l’artère radiale.

PP : pression pulsée

La mesure de la pression artérielle pulsée n’est pas systématique sur les tensiomètres, cela va dépendre du modèle. Elle indique la différence entre la pression systolique et la pression diastolique. Cette mesure permet de détecter un risque cardiovasculaire éventuel. Elle s’effectue par une technique d’enregistrement percutanée.

Autres affichages

Selon le modèle de tensiomètre que vous avez choisi, il peut s’afficher d’autres symboles comme :

  • Indication d’erreur si vous avez bougé pendant la mesure ;
  • Indication pour confirmer le bon enroulement du brassard ;
  • Indication de la valeur moyenne enregistrée le plus récemment ;
  • Indication de pulsations cardiaques irrégulières.

Comprendre les chiffres d’un tensiomètre

Savoir lire un tensiomètre, c’est aussi comprendre les valeurs que celui-ci indique.

Les valeurs normales et les valeurs limites

  Tension systolique Tension diastolique
Tension normale Entre 120 et 129 Entre 80 et 84
Tension normale haute Entre 130 et 139 Entre 85 et 89
Tension optimale Inférieure à 120 Inférieure à 80
Seuil d’hypertension 140 90
Hypertension légère Entre 140 et 159 Entre 90 et 99
Hypertension modérée Entre 160 et 179 Entre 100 et 109
Hypertension élevée Supérieure à 180 Supérieure à 110
Hypotension Inférieure à 100 Inférieure à 70

Les éléments à prendre en compte

Pour la bonne lecture des chiffres, il y a des facteurs importants qu’il faut prendre en considération. L’âge du patient tout d’abord. La tension artérielle a tendance à augmenter en vieillissant. Par exemple, une tension systolique de 15 (150 mmHg) chez une personne âgée est moins inquiétante que chez une jeune personne. De même qu’un jeune sportif peut avoir une tension systolique plus basse que la moyenne sans que cela ne soit alarmant.

L’état de santé générale est également un facteur important de la mesure. En effet, une jeune femme enceinte peut être sujette à l’hypotension. Il en est de même si vous êtes malade ou fatigué lors de la prise de tension.

Quelle est la précision d’un tensiomètre ?

De nos jours, tous les tensiomètres électroniques que vous trouvez dans des magasins spécialisés dans le matériel médical sont précis. Ils utilisent la méthode oscillométrique. Elle analyse les oscillations de pression qui ont cours entre le gonflage et le dégonflage du brassard.

Lorsque le médecin prend votre tension en cabinet, il utilise, en complément du tensiomètre, un stéthoscope. La mesure de la pression artérielle n’est pas plus précise, mais grâce au stéthoscope, le médecin peut entendre d’autres éléments utiles.

Comment s’assurer de la fiabilité du tensiomètre ?

Afin que votre mesure soit fiable, il faut se mettre dans des conditions optimales, pour cela :

  • Prendre votre tension le matin, à jeun ;
  • Mettez-vous en position assise et détendez-vous durant environ 5 min ;
  • Enrouler le tensiomètre au poignet ou au bras et positionnez-le correctement à la hauteur du cœur, comme la notice l’indique ;
  • Lancez la mesure ;
  • Lisez le résultat.

Prenez votre tension 3 fois de suite à quelques minutes d’intervalle et répétez cette opération 3 à 5 jours d’affilée.

N’hésitez pas à consulter notre site pour trouver le modèle de tensiomètre électronique qui vous convient le mieux.

Bastide le confort médical s'engage :
Restons connectés
Inscrivez-vous à la newsletter
se désinscrire
Copyright © 2021 |Bastide Le Confort Médical |Mentions légales
L'article a bien été ajouté à votre panier
Que souhaitez-vous faire maintenant ?
Poursuivre la navigation